Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Clint Lutes

Danseur, chorégraphe, artiste associé de DaPoPa, fondateur du festival LUCKY TRIMMER à Berlin et artiste associé de l’événement Manœuvres à Grenoble. Collaborateur de la chorégraphe Eun Me Ahn depuis 2001, et avec le groupe de recherche Labodanse depuis 2016. Il participe en 2015 au projet germano-israélien STÖRUNG/הפרעה(Hafra’ah), et se trouve au cœur d’un programme d’échanges et de recherches entre danseurs, scientifiques, philosophes et personnes atteintes de la maladie de Parkinson. La création des activités DaPoPa à Grenoble et à Paris en 2016 s’inscrivent dans cette continuité. Son travail d’improvisation réunit des personnes autour du mouvement et cherche à créer le mouvement autour de cette connection.

Dominique Astier

Danseuse, chorégraphe, elle est formée à la méthode Irène Popard. Elle passera par le conservatoire, obtiendra un diplôme d’éducateur sportif, et intégrera la formation de clown à l’hôpital, pour enfants malades. Elle oeuvrera aux côtés d’artistes comme Thierry Raymond, Loïc Touzé, Eric Languet, Mandoline Whittlesey, Yann Lheureux, David Vangansbeck, Association Rire… Elle participe à de nombreux projets pédagogiques en Seine-St-Denis. Fin 2019, elle crée avec Lionnel Astier, la Cie ASTIERLD, et poursuit son travail d’écriture chorégraphique autour de la maladie d’Alzheimer et la création de son solo « iCi », puis sa nouvelle création « Destins croisés ». Elle poursuit son activité d’enseignante et collabore sur un projet autour de la migration avec la fondation protestante de Paris.


 

Inés Hernandez

est danseuse et chorégraphe. Elle est diplômée en Danse Contemporaine et Chorégraphie de l’Institut del Teatre de Barcelone. Depuis son arrivé en France en 1995 elle collabore avec B. Sajous, Amy Garmon, M. Ricozzi, C. Et F. Ben Aïm, Christian Bourigault, Dominique Brun, Juha Marsalo, F. Cellé, Yann Lheureux, Claire Duran-Drouhin, Graham Smith, Joachim Schlömer et Stephanie Thiersch entre autres. Inés participe à la création de Tragédie d’Olivier Dubois et de Auguri. Elle développe aussi son propre travail chorégraphique. Actuellement elle poursuit un master en Danse Mouvement Thérapie.


 

Sylvie Hönle

débute la danse en Allemagne et suit une formation à la Folkwang Hochschule à Essen. Elle se forme auprès d’autres enseignants en France et travaille en tant qu’interprète, assistante chorégraphe, et enseigne après l’obtention du D.E. Elle participe pendant plusieurs années au projet : Culture à l’hôpital à Grenoble et intervient aussi auprès de personnes atteintes de Parkinson depuis 2016. Depuis 2009 elle exerce en parallèle en tant que psycho énergéticienne à Revel et à Grenoble. Elle développe un travail personnel autour de la danse qu’elle nomme « intuitive »  et la méditation en silence (Zazen), qu’elle pratique depuis une douzaine d’années auprès de  Pierre Philippon responsable du centre de Paimbleau et Maître Zen. Elle anime stages et ateliers autour de ces deux pratiques.


 


 

Isabelle Jubert

est formée en BMC® à SOMA France, praticienne en Life/Art Process® (Anna Halprin), son parcours de danse a croisé le chemin de plusieurs collectifs d’artistes musiciens, danseurs et performers. Elle a collaboré en tant que chorégraphe à de nombreuses créations intergénérationnelles avec Isa Bartnicki. Intéressée par la transmission, elle travaille au contact de publics variés dans le milieu scolaire, médical et artistique. Sa curiosité, son enthousiasme à relier Art et Vie nourrissent son goût pour la création. Elle aime se laisser surprendre et émouvoir par le processus en œuvre en co-créant au sein d’un Collectif.

Elodie Morard

a étudié à l’Université des Arts du Spectacle (Nice) un master en « étude de la danse » avant de partir pour une licence professionnelle comme interprète danseuse dans l’école Fontys Dansacademie (Pays Bas). Interprète mais aussi auteure, elle travaille au contact de différents milieux, de la scène à la rue en passant par le monde carcéral, médical et scolaire. Elle s’imprègne d’observations et d’expériences auprès de multiples artistes et collaborations. Ce qu’elle aime vivre au travers de la création et de la danse : des rencontres et du faire ensemble, et la recherche des états modifiés et amplifiés du corps.


 

Céline PERROUD

est directrice artistique de Rotations Culturelles, danseuse et chorégraphe,  diplômé d'etat professeur de danse pour renommée particulière. Formée en Shiatsu avec Youshi Kawada - agrémenté de l'éducation national, facilitatrice de danse participative pour la « Planetary Dance ». Réalise de nombreux projets chorégraphiques et pédagogiques néo-ruraux : Agri-Culturels, Arts et Sciences avec le département de l'Isère et ISTerre Institut des sciences de la terre, EPOS-IUGA institut d'Urbanisme et de Géographie Alpine. Enseignante et formatrice à GEM Ecole de Commerce, SIUAPS, ESPE, CDC Pacifique et CCN à Rillieux-la-Pape ; participante IDOCDE ; coordinatrice de projets ruraux pour la prévention à la perte d'autonomie avec l’association DaPoPa.


 

Agnès Canova

Formée en Arts du Spectacle à l’Université de Nice (1999), Agnès reçoit des cours de danse pratique, mais aussi d’histoire des arts du spectacle, écriture dramatique, notation chorégraphique, anatomie et biomécanique, analyse du mouvement dansé et Feldenkrais. En 2001, elle passe son Diplôme d’Etat de professeur danse. Durant sa formation, elle danse auprès de Sylvain Groud, Felix Ruckert et au sein du collectif Eime dont elle coécrit les chorégraphies. Entre 2003 et 2010, elle collabore avec la Cie Acte/Annick Charlot dont elle sera interprète durant plusieurs années, avec les Cies Sylvain Groud et l’Adret et rejoint aussi la Cie Mémé Banjo/Lionel Hoche en 2009. En 2011, elle intègre le Groupe Émile Dubois pour la création du Sacre du printemps et participe en 2013 à la création de l’Histoire du soldat et el Amor brujo et à la recréation de l’Enfance de Mammame. Elle participe depuis à toutes les créations de Jean-Claude Gallotta.

Marie Sohm

Plongée enfant dans la marmite de la danse contemporaine en Auvergne, je valide une licence en Arts du Spectacle mention danse à Nice. Puis débute un voyage entre la danse dans la rue, les stages et l’expérience de  chorégraphe en France pour le groupe Pierre et Vacances. Interprète de la Cie e-Motions je participe aussi aux créations d’Elisabeth Trehoust Groupe Attitude et les ateliers Martin Berger. Posant mes valises à Grenoble, ma danse s’hybride et reste en devenir, pas figée. Suivent la rencontre des autres arts comme avec la peintre Pascale Contrino, le graffeur Sne, la musique des concerts de Black Mamba Sound, la technologie du groupe Arturia. Je valide le diplôme d’Etat de professeur de danse contemporaine en 2017, après une formation au CND de Lyon. La danse est dans les cours, mais aussi dans la nature, dans la rue, dans les cœurs.

Nina Therese Aune

Dance artist and teacher with contemporary dance and improvisation as her focus. Educated in dance from Laban Center, UK and NTNU, NO, and also educated and worked as a yoga teacher and a disability nurse. Currently she is studying a Master in Movement- and Occupational Sciences. She has made several performances and dance films. And for many years Nina has been teaching contemporary and improvisation to adults and creative dance for kids in various projects. From 2014 she has been working as a dancer, artistic leader and producer in a mixed ability group in Norway called The Dance Laboratory, a group with different bodied dancers with and without disabilities. Her vision of dance, that colors her teaching and artistic work, is that everyone with a body are able to move in their own way, questioning the concept that a dancer requires a specific body or experience to perform. 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus